Assemblée des délégués du 1er novembre 2017

Berne, le 1er novembre 2017
Communiqué

 

Assemblée des délégués du 1er novembre 2017
Non à « Votons sur les Plans d'études » et Non à « NoBillag »


Les recommandations de vote pour le scrutin du 4 mars 2018 ont été formulées ce soir à la « Welle 7 » à Berne par les délégués cantonaux.

 

 

C'est NON par 112 voix contre 1 et 21 abstentions à l'initiative cantonale « Pour un débat démocratique – Votons sur les plans d'études ! ». Les délégués ont suivi les arguments des députés au Grand Conseil Pierre-Yves Grivel, Bienne, et Hans Rudolf Vogt, Oberdiessbach, qui ont présenté l'initiative et préconisé le NON.


L'initiative est en opposition avec les efforts cantonaux d'harmoniser les plans d'études de toute la Suisse. Une majorité des ayants droit au vote bernois ont approuvé la participation au concordat HARMOS en 2009 qui encourage cette harmonisation. D'un point de vue purement libéral un débat politique sur les plans d'études par des parlementaires n'a pas sa raison d'être.


L'initiative populaire fédérale « OUI à la suppression des redevances radio et télévision (suppression des redevances Billag) » a été rejetée par 93 NON contre 22 et 12 abstentions. La majorité des délégués a plébiscité la présentation du conseiller national Christian Wasserfallen. La SSR doit enfin faire ses devoirs et « laisser respirer » les intervenants privés. Néanmoins une suppression totale des redevances radio et télévision nuirait au paysage médiatique suisse, car les stations privées reçoivent aussi des contributions Billag. En outre la SSR et les stations de radio et télévision régionales sont indispensables au maintien de la cohésion des régions linguistiques. « No Billag verse le bébé avec l'eau du bain » selon Christian Wasserfallen.